L’importance des softs skills pour le futur des entreprises

Dans beaucoup d’esprits encore, grande école rime avec gros poste et réussite. Sauf que la réalité est toute autre. Découvrez-le dans notre article. 👉🏼

En France, le diplôme a souvent été perçu comme une sorte de graal, même si les mentalités ont tendances à évoluer ces dernières années. Dans beaucoup d’esprits encore, grande école = gros poste = réussite. Sauf qu’en réalité, grande école = examens, beaucoup de bachotage, théorie, égo, peu d’apprentissage personnel et peu de travail sur ses compétences humaines.


Comme le prouve plusieurs articles, en 2018, plus de la moitié des entreprises (59%) ne considèrent plus le diplôme comme un critère essentiel car il ne s’agit pas pour eux d’une preuve de compétences. Elles s’intéressent davantage aux compétences dites techniques (hard skills) qui sont acquises par l’expérience avec les stages et les précédents emplois mais principalement aux compétences dites humaines et comportementales (soft skills), telles que la capacité à s’adapter, à s’organiser, à être autonomes et à sortir de sa zone de confort. Des compétences qui sont plus difficiles à détecter mais qui sont indispensables aux yeux des employeurs.


Les profils qui se sont contentés de suivre une école sans apprentissage supplémentaire sont rapidement catégorisés comme “formatés” (ce qui peut convenir à certaines entreprises comme dans le conseil ou la finance par exemple). Néanmoins les profils “Out of the Box” et “atypiques” sont très à la mode dans le recrutement en 2019, dans la tech, les startups etc, puisqu’ils sont en général capables d’apporter des idées très créatives.


Chez IconoClass, nous avons constaté que les compétences requises sur le marché du travail sont très éloignées du schéma d’apprentissage de nos années d’études. Un humain est complexe et doit maîtriser ses émotions et sa personnalité aussi bien que ses compétences techniques.


Les entreprises évaluent le potentiel d’un candidat également sur des critères émotionnels : comme sa motivation, sa curiosité, sa monté en compétence et à sa personnalité plutôt qu’au nom de l’école et le types d’études dont il est issu. Cela m’est arrivé d’être recrutée pour un poste sans avoir eu besoin de parler de mes études, grâce à un discours extrêmement  motivé, une grande envie d’apprendre, un esprit critique, une force de proposition et la motivation d’atteindre mes objectifs.


La richesse d’une entreprise aujourd’hui est issue de la diversité des profils et non des employés formatés de la même manière. Une personne qui se sent bien dans ses pompes, qui se connaît et qui maîtrise ses forces et ses émotions devient bien plus performant dans son travail.


Chez iconoClass, nous sommes persuadés que pour devenir une personne épanouie, il faut apprendre à parler en public, improviser, connaître ses forces, travailler sur ses faiblesses, prendre confiance en soi, maîtriser son stress ou sa timidité. Lever toutes les barrières qui nous empêchent d'être la meilleure version de nous-même.


Rejoingnez-nous : fr.iconoclass.eu

SUGGESTIONS
No items found.

Recevez nos articles en exclusivité !

abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez chaque mois nos news et nos astuces en vente B2B !

S'abonner

On parle d’Iconoclass dans les médias

L'icononews, c'est des news, des conseils et une touche d'humour, une fois par mois !
Vous êtes désormais inscrit.e à la newsletter.
Oups! Une erreur est survenue. Réessayez. 
L'icononews, c'est des news, des conseils et une touche d'humour, une fois par mois !
Vous êtes désormais inscrit.e à la newsletter.
Oups! Une erreur est survenue. Réessayez.