prochaine rentrée : 15 janvier 2024

Business Developer B2B

Le métier de business developer b2b, également appelé « bizdev », est un métier d’avenir, souvent lié aux startups. De ce fait, il est généralement rattaché au domaine de l’innovation et de la technologie.

Bien que la fiche de poste de ce métier récent puisse varier d’une entreprise à l’autre, sa principale mission reste toujours la même : trouver et actionner de nouveaux leviers de croissance pour accroître le chiffre d’affaires de l’entreprise.

Découvrez les objectifs, les fonctions et les qualités requises pour devenir un as du business development !

Qu’est-ce qu’un business developer en B2B ? Le métier de business developer, en B2B comme en B2C, touche évidemment à la vente, mais aussi au marketing.

Les missions du « bizdev » peuvent varier en fonction du secteur et de l’entreprise. Elles peuvent aussi être amenées à évoluer au fil de sa carrière. C’est pourquoi il doit faire preuve d’une grande polyvalence et d’adaptabilité.

Son objectif principal reste le suivant : développer la croissance de l’entreprise pour laquelle il travaille. Pour cela, il doit avant tout chercher des opportunités d’affaires, de nouveaux marchés et partenaires. Le tout dans le but d’augmenter le chiffre d’affaires de la société qui l’engage.

Business Developer B2B

Quelles sont les missions du Business Developer B2B ?

Parmi les nombreuses tâches qui lui sont attribuées, voici les plus importantes :

  • L’élaboration et le respect scrupuleux de la stratégie de développement, en externe, mais aussi en interne. En effet, il doit bien connaître les équipes, leurs compétences et leurs points forts pour pouvoir les optimiser.

  • La prospection. C’est la mission qui occupe la majeure partie de son emploi du temps. Plusieurs types de prospection existent : téléphonique, e-mailing, sur le terrain, via les réseaux sociaux, etc. Le but est de dénicher des nouveaux prospects, de les contacter et de leur présenter le produit. L’objectif : décrocher un rendez-vous !

  • L’élaboration et la maîtrise de l’argumentaire commercial. Celui-ci est voué à évoluer avec le temps. Il faut toujours être à jour.

  • La vente, bien sûr ! Une fois le prospect trouvé, reste encore à le transformer en client. Cela implique évidemment de maîtriser parfaitement les techniques de vente. Mais pas seulement !

  • La négociation. Tout un art, que le business manager se doit de connaître sur le bout des doigts. Il faut être convaincant et tenace !

  • La génération de leads. Par différents moyens, il doit trouver des opportunités d’affaires.

  • La création de partenariats stratégiques.

  • La veille. Celle-ci doit être constante. Il s’agit de suivre le marché, la concurrence, l’évolution des tendances.

  • Le reporting de l’activité commerciale. Il est indispensable de maîtriser les principaux outils.

  • La garantie de la satisfaction client.

  • Le suivi et l’atteinte des objectifs de chiffre d’affaires.

Les qualités requises

Pour être un bon business developer en B2B, il faut disposer non seulement d’un certain nombre de connaissances, mais aussi de qualités particulières.

Tout d’abord, il faut être force de proposition. Le bizdev doit être en mesure d’apporter des solutions, quelle que soit la problématique.

Ensuite, il faut une âme de chasseur. Avant de signer un contrat, il faut essuyer un certain nombre d’échecs et de refus.

Un bon business developer ne s’arrête pas là, il va toujours de l’avant. L’esprit de compétition est indispensable, il faut être toujours à la recherche du résultat.

Enfin, il est important de faire preuve d’écoute et d’empathie pour cerner les besoins du client rapidement et pouvoir lui proposer une solution adaptée.

De plus, il faut être un bon orateur, énonçant toujours un discours clair et concis.

Quelle différence avec un Business Developer B2C ?

Le métier de business developer est légèrement différent en B2B (business to business) qu’en B2C (business to consumer).

En effet, le business developer en B2B ne traite qu’avec des professionnels, et non des particuliers. Il peut aussi bien s’agir de TPE, de middle market ou encore de grands comptes.

----

Tu souhaites te former pour devenir une star de la Vente B2B ? 🌟 Clique ici pour rejoindre la formation iconoClass !

98% d’embauche à la sortie, 41k€ de salaire moyen, formation à Paris ou 100% en distanciel. ✅

Recevez nos articles en exclusivité !

abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez chaque mois nos news et nos astuces en vente B2B !

S'abonner

On parle d’Iconoclass dans les médias

L'icononews, c'est des news, des conseils et une touche d'humour, une fois par mois !
Vous êtes désormais inscrit.e à la newsletter.
Oups! Une erreur est survenue. Réessayez. 

Envie de recevoir nos articles en exclusivité ?

abonnez-vous à notre newsletter !

Une fois par mois, recevez nos meilleures astuces et nouveautés !

S'INSCRIRE
L'icononews, c'est des news, des conseils et une touche d'humour, une fois par mois !
Vous êtes désormais inscrit.e à la newsletter.
Oups! Une erreur est survenue. Réessayez.